Mantra 44

 

 

397515_712842625426584_1532826578_n

**English will follow**

Lâcher prise. Pas ma première force, à priori. Et quelque chose de bien humain dans cette difficulté à se laisser vivre, à se laisser être. Je me sens aspiré bien souvent dans cette envie d’Être, envie de transformer certaines choses intérieures, envie de vivre autrement (et ainsi la perdrix, envie d’entrer dans cette spirale de vie), par cette tension vers la lumière, tension vers la Vie. Pris dans ce cycle j’oublie souvent la dimension du temps, ce temps terrestre qui m’est donné pour m’accomplir chaque jour un peu plus, et pour approcher de cette frontière intérieure qui est là quelque part au fond de moi. C’est une idée, un mantra bien différent de ce qui m’accompagne habituellement, une invitation à rester sur place et finalement me rendre un peu plus loin à laquelle je ne suis pas trop habitué:  le laisser aller. Équilibre entre travail intérieur et effort vers cette lumière avec le temps qui passe et la rivière qui coule. Équilibre dans la certitude d’atteindre ce point, cet état absolu , un jour. Je ne sais pas où ce chemin passe, et pourtant j’observe dans ce non savoir la possibilité d’un autre état de paix, d’un autre état d’humilité peut-être aussi. Avec pour paradoxe que sans mon action, mon intention il n’est peut- être pas de chemin, pas de mouvement. Sans mon attention vers cette vibration de vie, il est peut-être endormissement.

– – -Je fais mon travail.

Et, cette fleur en mon coeur,

ne sais quand s’ouvrira – – –

NB: voir aussi: Comment utiliser ces mantras

 

To let go. Not my main stregnth. And something human in this challenge to let oneself live, to be. Mostly caught in this will to Be, this will to tranform some inner aspects, this will to live differently by this tension to Light, to Life. Caught in this cycle I often forget the dimension of time, this terrestrial time given to me to realize myself from day to day and to approach this inner frontier that exists somewhere inside of me. This call to surrender, is an idea, different than a mantra that usually accompanies me, an invitation to stay at the same place yet arriving much further . Balance between inner work and effort to this Light with the time passing by, the river flowing. Balance with the certainty to arrive to this point, this state of absolute, one day. I don’t know where this path is going, however, I observe in this unknown another state of peace, as well as another state of humbleness. Paradoxically without my intention, my action, there is maybe no path, no movement. Without my attention  to this vibration of life, there may be sleepiness.

– – – I do my work.

And I don’t know when this flower in my heart will open – – –

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s