Mantra 38

lune

**English will follow

Voilà une affirmation que je ne pensais pas divulguer. Elle est pourtant si près de cette nature que je chéri et réapprend à voir et connaître. Cette nature qui est mon fil conducteur sur ce retour à la maison. J’avais entendu, je ne sais plus de qui ni où, que les arbres dénudés offraient leur âme à notre regard. Et ce message m’est revenu, comme une confirmation. Pour non seulement m’inciter à m’offrir aux autres, mais aussi à moi-même. Savoir qui je suis. Connaître tout ce que je porte. Tout ce que j’ai offrir. Toutes les traces de souffrances qui m’empêchent justement de le faire pud encore et que j’ai besoin de contempler, en totalité. Sans faux semblant. Sans déni. Sans auto-illusionnement. C’est tellement facile de dire et même de penser que j’aime et je pardonne. C’en est une autre de le vivre- car souvent je ne me vois même pas dans ces errements, ou ne veut pas m’y voir. Et la seule voie que j’ai trouvée est celle de me regarder sous toutes me coutures. Et d’accueillir, encore et encore, toutes émotions et pensées discordantes. Jusqu’à arriver, petit à petit, à faire un peu plus de paix en mon être. Même si cela prend des années. Même si cela donne l’impression de repasser parle même chemin. Mais la surprise de la découverte est toujours là, divine compréhension. Merci à la Nature.

– – – Comme l’arbre en automne, je choisis de dévoiler mon âme à nue – – –

 

NB: voir aussi: Comment utiliser ces mantras

 

Here is an affirmation I did not even think to share. However it is so alike to nature which I love and learn to look at and discover. This nature which is my map on this path to home. I had heard, I don’t know from who nor where, that nude trees offer their soul for us to contemplate. And this message spoke to me, like a confirmation. Not only bringing me to offer myself to others but also to me. Knowing who I am, my essence, all that I have to offer. All traces of suffering- which precisely prevent this offering and that I have to encompass in totality. Without lie, without denial, without illusion. Saying I love you and I forgive is so easy to do. Living it is another matter because more than often I can’t see myself in my blindspots (or I just don’t want to see that..). And the only path I have found is looking at myself. Welcoming, again and again, all my emotions and dissonant thoughts. Till I succeed, little by little, to make a little more peace in my being. Even if it takes years. Even if it feels as if I was going back on the same old track again. But new discovery always awaits me, like a divine surprise and understanding. Gratitude to Nature.

– – – Like a tree in autumn I bare my soul – – –

Qu’il est bon de transpirer!

loge

 

Transpirer pour sa santé. Quelle belle façon de passer du temps. Cela fait près de 20 années que j’ai pris le  goût de transpirer. Que ce soit dans un sauna ou une loge de sudation, ces tentes basses que de nombreuses nations amérindiennes utilisent pour des rituels, pour la purification qui passe aussi par transpiration. L’approche «holistique» n’est pas forcément une découverte contemporaine!

Ma première expérience eut lieu au Texas, lors de mon premier voyage en solo. Loin de tous mes repères, à des milliers de kilomètres de toute connaissance. Complètement  au-delà de la limite de ma zone de confort, là où –comme quelqu’un l’a dit- la vie commence. C’était une loge de sudation menée par un «medicine man» sioux. Une loge de guérison pour 2 personnes non autochtones touchées par un cancer. Un point de non-retour pour moi, car ce moment fut le commencent d’un changement complet de vie. J’y ai transpiré, eut l’impression d’y brûler littéralement une partie de mon être.  J’y ai senti la terre, le feu, l’eau(1) et l’air. J’y ai expulsé 2 calculs rénaux (sortis dans mes urines un peu plus tard dans la nuit), dépassé des peurs et ressenti pour la première fois de ma vie être vivant (justement…) à la juste place, au bon moment.

Je n’ai pas cessé d’en faire, même si la forme et le contexte peuvent varier : cercle d’hommes (nous avons nous aussi besoin de nous retrouver entre nous pour partager(2)..), retraites santé, rituels plus traditionnels assis au contact-dans le «ventre» de la terre mère, dans le noir et l’humidité, et, d’une certaine façon, seul face à l’univers…

 

Placées dans une retraite de détoxification, une loge est un merveilleux outil pour aider le corps à éliminer et se purifier un peu plus. La peau est un des 4 organes éliminant des déchets à l’extérieur du corps. L’impression d’y transpirer plus  que de l’eau et des déchets est bien réelle. Ce n’est pas par hasard que les amérindiens en font une cérémonie. C’est un moment sacré, de rencontre avec soi, un temps privilégié pour laisser-aller, exprimer des choses qui ne sont plus nécessaires, des souffrances, des attachements. Un temps de transformation. Une alchimie.

On y prend effectivement soin du corps et de l’âme.

 

Qu’il est bon de transpirer! Des déblocages énergétiques peuvent mener à des libérations de toxines qui peuvent aussi être évacuée par la sueur…L’odeur dégagée nous aide parfois à nous rendre bien compte que l’on élimine quelque chose retenu depuis longtemps…Et cela peut parfois durer plusieurs jours!

J’en suis personnellement encore à essayer de comprendre comment ma sueur sentit  l’eau de Javel pendant de grosses suées reparties sur une période de 6 mois. Je n’ai encore rien trouvé de tel dans la littérature médicale, mais de là à penser que le corps peut retenir le chlore de l’eau du robinet, il n’y a qu’un pas (je n’ai d’ailleurs trouvé qu’une étude scientifique parlant d’une telle accumulation dans les reins et testicules de rats).

 

Autant d’expériences confirmant que nous sommes encrassés! Mais le corps humain a une grande capacité d’élimination. À nous de l’encourager.

 

Bertrand Huchot

Naturopathie et Soins Égypto-Ésseniens-(514) 503-9202

Rendez-vous sur réservation. Rencontres par internet possibles.detoxsanteglobale.com

 

 

(1) Lie aussi l’article Eau sacrée, https://detoxsanteglobale.wordpress.com/2015/07/07/eau-sacree-2/

(2) Si l’expérience vous tente, me contacter personnellement ou adressez-vous à La Chaumière Fleur Soleil (Val David, Qc).