Mantra 30

***english will follow***

10175034_1438800676361028_254836299_n

 

Combien de mes comportements ont été dictés par la culpabilité?

Je ne sais pas si cette vieille compagne mourra complètement  un jour. Cela a l’air plus simple pour certains (ah oui l’herbe est plus verte…), mais cela est, finalement, un grand enseignement. Je vais néanmoins vers plus de responsabilité chaque jour.  Je l’espère. J’y «travaille». Cette intention ne me quitte plus. Responsabilité de mes sentiments, de mes pensées. Et de mes actions bien sûr. Comme si je tentais d’effacer un programme.  Le mot mémoire est peut-être plus juste.

Je me sens coupable quand je me sens attaqué, quand je ne me sens pas écouté ou considéré. Pourquoi une simple remarque sur un comportement fait-elle autant de vagues d’irritation en moi? Pourquoi dois-je absolument répondre et me défendre? Pourquoi pas juste me taire et recevoir le commentaire? Parce que je ne suis pas en paix avec cette partie de moi. Parce que dans le fond je ne l’aime pas cette partie de moi…Alors quand quelqu’un met le doigt dessus…Aïe…

Finalement je me sens coupable quand les choses de vont pas dans le sens de ma petite personne. Comme si j’étais coupable d’être en vie tout simplement. Oh, peut-être pas toute ma personne. Mais, en y regardant bien,  cette mémoire teinte tout le paysage. Chaque partie insatisfaite de ma vie ne l’est que parce que cette culpabilité est. Un auto-jugement, comme un couperet qui empêche un complet bonheur. Le germe de l’impuissance. Le résultat d’une souffrance.  Qui se répercute sur l’autre, immanquablement. Le feu au poudre…Alors que la responsabilité est amour. Ou tout au moins une condition de l’Amour. C’est peut-être pour cela qu’aimer et être heureux est si difficile. Peut-être pour cela que je m’agite encore tant dans le vouloir faire sans vraiment pouvoir être. Sans faux semblant. Sans illusionnement.

Et pourtant cela m’apparaît simplement : culpabilité versus responsabilité. C’est l’un ou l’autre. Et quelque part ainsi un choix à  faire.

Pouvoir Être simplement qui je suis. Être pleinement. C’est mon programme. Et je ne l’oublie pas.

 

—Je quitte la culpabilité… J’entre dans la responsabilité—

 

NB: voir aussi: Comment utiliser ces mantras

 

 

How often have I allowed my actions to be influenced by guilt?  I wonder if I will be able to extinguish this old friend of mine one day. This may seem easier for some (oh yes the grass is always greener…), but this is in the end a great teaching.

I am nonetheless moving towards taking on more responsibility each day. Or I hope. I am “working on it”. I never forget this intention now. Responsibility over my feelings and my thoughts. And of course my actions. It’s like getting rid of an old programming. Or perhaps “memory” is a better way of putting it.

 

I feel guilt when I feel I am being accused, when I feel I am not being heard or considered.  How is it that a simple remark can create such a strong feeling of irritation in me? Why do I feel the absolute need to respond and defend myself? Why can’t I just stay silent and receive the comment. Because I am not in peace with that part of me. Because I don’t like it…So when someone points the finger on it…Ouch!

I feel guilt when aren’t flowing with my «little me». Almost like feeling guilty for simply “being”. But when I look at all of this closely I realize that this memory taints everything. Each part of me that is dissatisfied with my life is there because of my guilt. A self-judgement, like a cleaver that impedes on being in complete happiness. The source of helpnessless. The result of a sufferance. That which has repercussions on the other inevitably. Sparking off a crisis…When responsibility is love. Or at least  a condition of love. This is perhaps why loving and true happiness are so difficult to obtain. This is perhaps why I can’t help but fussing around wanting to do rather than to just be able to “be”.  Without pretending. Without  delusion.

And yet it appears so straightforward to me: guilt versus responsibility. It’s one or the other. And in that there is a choice to make.

To simply be who I am. Fully. That is my programme. And I don’t forget it.

 

— I let go of guilt… I take on responsibility —

Publicités

2 commentaires sur “Mantra 30

  1. Cher compagnon de réflexion,

    Que ferions nous si tu n’étais pas là pour nous amenez dans ces zones inconfortables qui ne demandent qu’à être guérit!

    ah! cette cher culpabilité: celle que nous créons nous même, celle que l’on transporte pour les autres, celle que l’on porte en fardeau causé par projection de la non-responsabilité de « l’autre ». Celle de se voir manipulé, contrôlé, d’être aimé sous condition…. Celle créée par la peur de dire NON, par la peur de se choisir, par la peur de participer activement et consciemment à sa vie.

    Au départ je n’étais pas certaine de ton lien entre la culpabilité et la responsabilité et après analyse tu avais raison. J’ai été frappée par la lumière qui émanait ta réflexion et de ton partage. Nous sommes responsable de notre propre bonheur. Le bonheur s’est faire des choix et faire des choix comporte des responsabilités. Il faut assumer notre propre Lumière, sinon, la culpabilité vient l’obscurcir. Ça revient à dire qu’il faut se libérer de ce qui nous fait souffrir (gros clin d’œil ici) , qu’il faut se libérer des « bagages » qui ne nous appartient pas, qui nous ont été imposés ou transmis, il faut se donner le droit d’être d’exister, d’être heureux, d’aimer et d’être aimé.

    Et je me suis posée comme question: mais par où s’effectue ce passage de la culpabilité vers la responsabilité dont tu nous parles? et la réponse m’a « poppée » à l’esprit…. par le PARDON. oh là là! que je n’étais pas prête à ça!

    Le pardon de soi, le pardon de l’autre, le pardon des liens qui « nous » unis, le pardon de n’être ( ou de naitre) que des humains imparfaits en pleine évolution ….et quand le pardon arrivera, il sera accomplit à l’aide du lâcher-prise et après que nous restera-t-il? la responsabilité de nos pensées, de nos actions et de nos émotions….. la roue se referme.

    Merci encore … et continue de nous aider à nous voir tous égaux, dans notre humanité.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s