100% cru, 100% idéal? – 2ème partie

vegan-food

Alors c’est un grand oui pour le cru. L’évidence nous montre combien son impact est bénéfique sur notre organisme.

Mais le bon sens est comme toujours nécessaire et un bémol peut être apposé à l’étiquette «du cru pour tous et en tout temps». Car si notre santé est régie par de grandes lois naturelles, nous sommes tous différents les uns des autres.

En naturopathie, il est question de «constitutions», de «tempéraments» (voir les travaux de P. V. Marchesseau) qui nous définissent et nous prédisposent à certaines forces mais aussi faiblesses.

À cet égard, il est important de spécifier que les personnes de type –plus ou moins- «nerveux» comme ceux dits  «obèses blancs» sont équilibrés par le chaud. Aussi bien un environnement qu’un repas chaud. La décision de «passer au cru» sur un long terme poserait alors sans aucun doute problème pour ce type de personnes. Perte d’énergie, troubles métaboliques et hormonaux seraient favorisés.

Êtes-vous concernés? Voici quelques traits de définition des types les moins équilibrés par le cru :

– nerveux : visage longiligne, vertical, osseux, teint pâle, frilosité extrême

– grand nerveux : visage émacié, teint plombé et délétère avec frilosité caricaturale, générale et permanente.

– obèse blanc : visage rond, poupin, teint pâle, paradoxal et présentant une frilosité extrême. (ce type est à opposer à l’obèse plus « rouge» dont les tissus sont plus dilatés, ne présentant jamais de frilosité).

 

Dans le prolongement de cette idée, il est clair qu’il sera plus facile de supporter une alimentation complètement crue lors des saisons les plus chaudes. Et ce quelle que soit notre constitution. Ce sera le temps idéal pour toute expérimentation et découverte d’une alimentation 100% crue.

Manger cru au mois de janvier ne conviendra pas à beaucoup (sauf si vous  vivez sous les tropiques). L’hiver canadien (et des pays tempérés) n’est pas la saison adapté à une alimentation complètement crue. La santé dépend d’un équilibre. Celui entre le froid et le chaud devra naturellement être pris en considération.

 

Il n’est pas dit de ne pas manger du tout cru, mais que le chaud a aussi sa place dans certains cas et situations.

Le cru expérimenté comme un complément à une alimentation sera bénéfique dans tous les cas. Il sera un apport qualitatif indéniable.

 

Tout ceci étant dit,  le cru n’est pas du poison, bien au contraire, et même sur quelques jours il sera supporté par tous, et l’envisager comme cure sera bénéfique.

 

 

D’un autre côté, manger cru ne veut pas forcément dire manger léger. Parce que bon nombre de recettes crudivores utilisent des noix comme les amandes, noix de cajou noix de Grenoble…

Ces noix sont bonnes pour la santé, riches en minéraux et gras (dont même des gras poly et mono-insaturés très bénéfiques). Et il est important de relever que la digestion de ces gras pris en trop grande quantité sera un problème. D’autant plus qu’en général la fonction hépatique, souvent déjà surchargée, n’est que très rarement à son niveau de fonctionnement idéal. En d’autres termes apporter trop de gras sur un foie affaibli alourdira la digestion un peu plus. Et cela n’est jamais à rechercher!

Il est impossible de donner une quantité de noix à consommer quotidiennement qui convienne à tous. Alors faisons appel au bon sens encore une fois, et si nous avons un foie déficient, surchargé, qui n’est pas drainé de façon régulière,  ne nous jetons pas sur une recette trop riche en gras! Un vieux dicton affirme que le «trop est l’ennemi du bien».

 

En conclusion, manger cru, oui oui et re-oui. Mais ne pas en faire un dogme ou une croyance rigide à suivre en tout temps, toutes conditions et pour qui n’importe qui.

 

 

Bertrand Huchot

détoxsantéglobale.com

Publicités

2 commentaires sur “100% cru, 100% idéal? – 2ème partie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s