Problèmes de peau? Détoxifier!

protgez-la-peau-de-votre-bebe-id622

Notre peau est le plus grand organe de notre corps. Il est notre frontière entre le monde extérieur et notre monde intérieur. C’est donc la peau qui est en quelque sorte en relation avec les autres. Elle présente ainsi une image transparente de ce qui se passe en dedans de nous.

L’état de notre peau en effet reflète notre santé. Une belle peau est plutôt un bon signe.

À l’inverse chaque imperfection observée est un signe de dérèglement intérieur.

Sera-t-il alors suffisant d’agir topiquement en appliquant un remède, une crème, naturels ou non? D’un niveau naturopathique, non.

Il est important de comprendre que chaque symptôme est la conséquence d’un déséquilibre. Boutons, points noirs, rougeurs, irritations et même eczémas ou psoriasis pour ne citer qu’eux, sont la pointe émergée de l’iceberg. Cela veut dire qu’il est besoin d’agir ailleurs également.

Bien sûr la peau a besoin de nourriture. Et de certains nutriments comme la vitamine A (et son précurseur naturel le béta-carotène) ainsi que des omégas 3, indispensables pour fixer les molécules d’eau et donc à son hydratation. Mais il  est important d’avoir à l’esprit que la peau est un des quatre émonctoires de notre organisme, c’est-à-dire une porte de sortie pour tous déchets et toxines qui l’encombrent. Elle sert de relais et d’appui à d’autres émonctoires, en particulier la peau et les reins.

La peau comporte 2 types de glandes :

– une multitude de glandes sudoripares qui fonctionnent à la manière des reins filtrant le sang et éliminent la sueur. Celle-ci pourrait donc être considérée, vue sous cet angle, comme de l’urine diluée.

– les glandes sébacées sont un autre type de glande qui éliminent le sébum, une matière lipidique («graisseuse») nécessaire à l’équilibre de la peau mais dont l’excès est lié à l’acné.

En quelques mots le mécanisme est simple : si le corps est surchargé de toxines, ce qui est la plupart du temps le cas, l’intestin et les reins auront fort à faire. Ils risquent même d’être débordés. La peau prendra alors le relai afin d’éliminer ce qui encombre le corps et le sang.

Une des actions à poser est donc d’aider ces organes, de veiller à leur bon fonctionnement. Certains gestes de bases en particulier sont importants :

– boire suffisamment d’eau. 1,5 l par jour en moyenne

– un apport suffisant de fibre afin de drainer notre intestin : pensez aux graines de lin et de chia (1 à 2 cuillers à table par jour).

– l’exercice physique qui est toujours nécessaire

Mais aussi une saine nourriture, riche en prébiotiques favorisant les bonnes bactéries intestinales, des gestes posés au quotidien et/ou de façon saisonnière afin de supporter intestins, reins et foie acteurs de la détoxification, ou encore la fréquentation de saunas favorisant l’action de la peau.

Une plante a une action privilégiée avec la peau : la bardane. Non seulement celle-ci aide au travail du foie mais son effet drainant et nettoyant sur la peau et le sang est remarquable.

Chaque problème, maladie est aussi à considérer sous divers aspects de notre globalité. La peau traduira aussi bon nombre de nos émotions et sentiments peu ou pas conscients. Généralement des aspects de nous que nous ne voulons pas voir. Honte, culpabilité, manque d’amour de nous- même, colère. Oui la colère aussi. Toute rougeur et irritation sont à accueillir sous cette perspective. Le verbe accueillir est bien choisi car ce n’est pas en refusant ces émotions que nous facilitons leur circulation et donc leur apaisement. Bien au contraire. La santé et le corps humain, bien que complexe, est régi par des «lois» fort simples. La santé est simplicité. À nous de nous en apercevoir. Et de nous en occuper si l’on souhaite retrouver une peau de bébé…;-).

Publicités

2 commentaires sur “Problèmes de peau? Détoxifier!

  1. Ah, voici un site qui aborde enfin le vrai problème de l’acné. Combien de sites proposent souvent une solution pour les symptomes sans vraiment traiter le fond du problème.
    Pour avoir tester pas mal de solution, je dois dire que la cure de jus de fruits et légumes pendant une à 2 semaines a eu raison de mon problème.

    Par contre, il faut savoir que cela donne un coup de boost à l’élimination. Traduisez, vous allez avoir une grosse poussé d’acné dans les 2 à 3 jours suivants la prise de jus. Par contre, c’est efficace, et durable. Le jus de carotte est d’ailleurs pas mal dutout. A tester.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s