Les élixirs, vibrations de vie

FdBach

Moins connus, certainement moins utilisés et recommandés que la plus traditionnelle teinture mère de plante, les élixirs floraux, produits «vibratoires» par excellence,  sont cependant un autre joli cadeau que le règne végétal, et en particulier les fleurs, mettent à notre disposition.

Bien que remontant loin dans l’histoire de l’herboristerie, c’est grâce au travail du docteur E. Bach que les élixirs floraux se sont révélés au grand public. Si les travaux de Bach portent essentiellement sur 38 essences, un élixir peut être obtenu avec toute autre fleur.

Il est en outre possible d’obtenir d’autres types d’élixir comme ceux de cristaux.

L’utilisation d’un élixir s’inscrit tout à fait dans un protocole holistique qui cherchera à améliorer l’être dans sa globalité et son individualité. Il s’avèrera une aide précieuse dans le recouvrement de la santé, ainsi que dans toute démarche de mieux-être, retraite, cure etc…

À la différence d’un produit pondéral, les élixirs vont travailler aussi dans les couches plus subtiles de l’être. Leurs effets se répercutent à tous les niveaux, dans les corps mental, astral (émotionnel) et spirituel et physique.

Leurs actions sont variées et visent un grand nombre de désordres, de type psycho-émotionnel tels que peur, hypersensibilité aux influences extérieures, solitude, doute, désespoir, désintérêt, mais aussi des problèmes physiques comme le manque de vitalité, des problèmes glandulaires, immunitaires etc…

Quelques beaux exemples (1) :

– l’élixir de camomille : calme, supporte le système nerveux, redonne confiance. Merveilleux pour s’aider à vivre au présent et idéal pour les enfants.

– l’élixir de millepertuis : tonique et fortifiant universel. Aide à libérer  de toutes peurs.

– l’élixir de mélèze : idéal pour toute personne en quête d’authenticité, en quête de soi.

Le principe de fabrication est très simple. Il s’agit de recueillir quelques fleurs, au summum de leur épanouissement et non abîmées, de les déposer à la surface d’un contenant transparent rempli d’eau pure (distillée ou obtenue par osmose inverse) et de laisser le tout quelques heures exposé au soleil à son zénith. C’est grâce à l’action de la lumière que l’eau se chargera de la «vibration» spécifique de la fleur. Et cette vibration se répandra dans nos cellules, en ayant un effet jusque dans nos corps subtils.

Totalement inoffensif les élixirs s’adaptent bien aux conditions de la femme enceinte, du nouveau-né et du malade affaibli.

Il se prend habituellement à raison de 3-4 gouttes sous la langue ou dans un verre d’eau, 3-4 fois par jour.

Si l’inspiration et l’intuition sont à la base de la connaissance des bienfaits de telle ou telle plante, il y a certainement dans les élixirs bien plus qu’un simple effet placebo (qui en lui-même est déjà foncièrement intéressant !).

Le succès du remède de secours des fleurs de Bach n’est plus à démontrer et participe  grandement à la popularité nouvelle des concentrés vibratoires. Un tel produit se retrouve par ailleurs sur les tablettes de bien des pharmacies.

Il serait dommage, sous prétexte qu’une explication cartésienne accessible au grand public n’ait pu –pour l’heure- être formulée, de dénigrer une telle aide. Pour ceux plus ouverts à la magie de la nature et des «élémentaux», utiliser un élixir devient une expérience de rencontre et d’interaction avec un être, certes subtil, mais tout aussi vivant que soi-même.

Toujours est-il qu’en  matière d’élixirs floraux, l’être humain a encore énormément à apprendre et qu’au vu de la diversité végétale sur notre planète, il nous reste beaucoup encore à faire avant de pouvoir refermer ce chapitre. Le champ d’application est énorme.

Bertrand Huchot

(1) L’utilisation des élixirs floraux – Synthèse assemblée par Danielle Laberge herboriste, 1995.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s