Ménage de printemps!

download

Le temps du ménage de printemps est venu!

Nous en avons tous conscience, même si le printemps ne devrait pas être le seul moment de l’année pour s’occuper de nettoyage et donc de détoxification. Ce qui est vrai pour une maison l’est aussi pour notre intérieur plus intime. Imaginez attendre le printemps pour faire le ménage dans votre habitation. Ce ne serait ni agréable, ni très sain bien évidement. Et évitez alors de m’inviter…(je vous taquine…).

Toujours est-il que ce printemps tant attendu reste un moment privilégié pour faire un ménage en grand. Pensons à le faire jusque dans nos organes et cellules.

Quelques éléments et acteurs essentiels de ce ménage/ draînage :

– Notre ami le pissenlit : une plante majeure de la détoxification. Que la nature nous propose justement en abondance. Ce n’est pas un hasard si c’est une des premières plantes à montrer le bout de ses feuilles. Ni s’il se retrouve en quantité abondante! Nous en avons besoin, et Mère nature le sait bien. À consommer en jus – voire recette plus bas – et aussi en salade, et dans ce cas préférez les feuilles jeunes (avant floraison), plus riche en principes actifs. À consommer en mélange à votre salade autant qu’en accompagnement de tous vos plats. Une coutume  qui a de vieilles racines! Son amertume est prononcée mais, on ne le répètera jamais assez, les légumes amers aident le foie et la digestion. Choisissez de le cueillir dans des endroits non affectés par la pollution.

Le pissenlit présente également une grande action diurétique – il n’a pas été appelé «pisse-en-lit» pour rien- et est bénéfique pour les reins.

Maria Trében, la célèbre herboriste autrichienne recommande même les tiges des fleurs de pissenlit pour l’inflammation chronique du foie.

– Le radis noir. Un autre incontournable pour le foie. Une belle crudité à redécouvrir. Il a une peau noire mais est blanc à l’intérieur. Je le trouve plus facile à consommer cru mais il s’ajoute à n’importe quel jus. Je vous conseille cependant de tester et de commencer par en mettre une petite quantité de jus car son action est alors très puissante et pourrait provoquer de la nausée en quantité trop importante (cette quantité est différente pour chacun).

– Du côté des suppléments vous trouverez certaines choses toujours intéressantes comme les ampoules de jus (radis noir, artichaut, boldo…). Vérifiez et comparez les concentrations et préférez le biologique. Elles se prennent à raison d’une ampoule par jour, idéalement le matin au réveil et à jeun.

– Les teintures mères de plantes sont faciles à utiliser si vous ne pouvez ou voulez prendre le temps de modifier vos repas ou préparer vos repas. Là  encore, le pissenlit en teinture est très efficace,  mais la bardane serait un autre choix très pertinent pour ses effets sur le foie, les reins et la peau.

– Ne pas vouloir drainer le foie si les intestins posent soucis (demandez conseil), et en particulier s’il y a constipation – 1 à 2 selles par jour est la normalité. Et non aux 2-3 jours…

Temps des cures, jeûnes, monodiètes (consommation exclusive d’un seul aliment), le printemps nous invite au renouvellement. Ne nous en privons pas!

JusPissenlit

Bertrand Huchot ND. MSc.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s