Mantra 20

MMeere

*** english will follow***

J’ai pris l’habitude depuis quelques temps de me rendre auprès de Mère Meera lors de ses visites annuelles. Sans trop savoir pourquoi depuis la première fois où j’ai croisé sa route, j’ai senti une profonde familiarité avec cette personne. Et ce qu’elle émane. C’est une sainte, dans une culture qui n’est pas la mienne, dans des traditions que je connais mal. Mais je suis là à chaque fois, à me présenter devant elle. Il y a un an, elle a pu lire dans mes yeux toute la panique qui s’y trouvait. Je ne sais pas encore comment j’ai pu alors la regarder dans les yeux. C’était comme si on me demandait de faire face à la divinité elle-même.

Peur de la Lumière, peur de ma lumière. Oui tout simplement. Et je ne suis pas le seul. Le chemin vers l’éveil est balisé de ce genre de réalisation.

Tandis que je prends conscience, petit à petit, qu’il m’est nécessaire de demander. De l’aide. Aux plans supérieurs. Ceux qui me dépassent et m’habitent en même temps. C’est une grande Loi que je découvre. Pourtant si évidente et pourtant si souvent oubliée. Le signe aussi peut-être que je me prépare à recevoir. Demander pour réaliser que je ne suis pas seul. Demander, comme une acceptation. Comme un abandon.

Je me suis représenté à nouveau cette année. Avec à l’esprit cette prière, inspirée par Mère Meera. Réalisant encore peu plus la place occupée par le superflu, l’illusion, dans ma vie, par le faire plutôt que l’Être. Et avec, je l’espère, un peu plus d’humilité :

– – – Mon Dieu, aidez-moi s’il vous plaît, à être qui Je Suis —

 

 NB: voir aussi: Comment utiliser ces mantras

 

I took the habit to go attend Mother Meera’s darshan when she comes every year. Without knowing exactly why, since the first time our path has crossed, I have felt a deep familiarity with person. And what irradiates from her. She is a saint, in culture which is not mine and of which I don’t know many things. But here I am every time, to present myself before her. One year ago, she could read in my eyes all the panic that was here. And I still don’t know how I could look at her. It was as if I was asked to face The divinity.

Afraid of the Light. Afraid of my light. Simply yes. And I am not the only one. The path to awakening is marked with this kind of realization.

And I realize, step after step, that I have to ask. For help. To the Superior Plans. Those that are beyond me and live in me altogether. It is an important Law I am discovering. So obvious and however so often forgotten. The sign also that I may be preparing myself to receive. Ask to realize that I am not alone. Ask, like an acceptance. Like a surrender.

I presented myself again this year.In my mind I had this prayer inspired by Mother Meera. I was realizing even more how the superflous, the illusion, was present in my life. And I was, I hope, a bit more humbled. :

— My God, help me, if you please, to be who I Am —

Bertrand Huchot

Publicités

Un commentaire sur “Mantra 20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s