Mantra 19

n568177480_265254_6243

 

*** English will follow

J’ai attendu longtemps avant de me donner le droit d’être, d’exister. Et depuis que la roue est lancée elle tourne! Elle m’a entraînée vers plus de mieux-être, plus de liberté, plus de paix. Mais comme un balancier, avant chaque «percée», je suis passé par les bas-fonds de ma conscience, de mon âme. On dit bien que la noirceur précède la lumière. Cette roue continue de tourner. Jusqu’où va-t-elle tourner? Dieu seul sait. Je médite et je prie quotidiennement devant l’image d’un visage- à 2 côtés, un en paix  et un souffrant. J’ai à plusieurs reprises profondément senti la présence de celui que j’aime appeler mon maître-enseignant. Celui qui a marqué notre conscience, il y a bien longtemps. Celui qui nous demande de reconnaître qui nous sommes vraiment. Et ce mantra m’est venu. Comme pour confirmer que le temps de n’avoir plus peur de ma propre lumière était venu. Incitant mon être à se tourner encore un peu plus vers Lui. À trouver et entrer dans un autre niveau de paix qui vit en moi, un nouveau niveau de relation avec qui Je Suis vraiment. Et c’est là pour moi la seule chose qu’Il nous demande de nous souvenir.

Et c’est aussi comme la promesse d’une «rencontre» à venir.

 

 — Cette lumière que je vois sur ton visage, Maître, c’est moi – – –

 

 

I have waited a long time before allowing myself to be. And since the wheel has been set in motion, it is turning! It has brought me to more well being, more liberty, more peace. But as a pendulum, before each coming through, I went through the darkest of my conscience, of my soul. One says the blackness prevails before the light. This wheel keeps go on turning. Till where? Only God knows. I meditate and pray every day in front of a picture of a «double sided face», one in peace and the other suffering. I deeply felt at some occasion the presence of the one I like to name my master teacher. The one who marked our conscience a long time ago. The one who asks of us to recognize who we really are. And this mantra came to me. Like a confirmation that the time of not fearing my own light any longer has come. Encouraging my being to turn even more towards Him. To find and step into another level of peace that lives in me, a new level of relationship with who I really Am. And this is the only thing He asks us to remember.

And this is also like a promise of an encounter to come.

— This light I see on your face, Master, it is me – – –

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s